ACTU PROJET [Montagne] Un peu plus près des étoiles

user.username La Région Occitanie, dans Montagne, le 12 juillet 2021 0 commentaire

Ciel (1).JPG

Se structurer et s’équiper pour accueillir le plus large public. 

Mira, association de passionnés des astres, a pu se doter d’une coupole et d’un télescope pour sensibiliser le plus large public au ciel sans pareil qui surplombe le Parc national des Cévennes.

Le 23 avril dernier, la trentaine de membres de l’association Mira n’avait pas l’œil vissé à un télescope mais les deux yeux rivés vers le petit écran. La ligne de mire : le ciel et l’espace, mais cette fois-ci pour regarder l’astronaute français Thomas Pesquet s’envoler vers la Station spatiale internationale à bord de la capsule SpaceX Dragon. C’est que ces passionnés des astres, basés dans le Viganais, n’auraient raté l’évènement pour rien au monde. Le ciel, ça les connait. Surtout celui, sans pareil, qui surplombe le Parc national des Cévennes.

Au début, le groupe se réunissait avec son petit matériel mobile en bordures de routes. « On a voulu mieux se structurer. La communauté de communes du Viganais nous a soutenus et la commune de Montdardier nous a attribué un terrain d’environ 100 m2 sur le Causse de Blandas », raconte Robert Rouel, le président de l’association qui se compose de profils divers : de scientifiques, d’enseignants, de commandants de bord d’avions, de simples curieux…

La dénomination ‘’Réserve internationale de ciel étoilé’’

Un container de marine, isolé avec l’aide des commerçants du coin, abrite le matériel d’observation de l’association. « Il fallait que l’on permette au plus grand nombre de découvrir les étoiles et nous n’étions pas assez structurés et équipés pour cela », poursuit Robert Rouel. Le projet de l’association : construire une coupole et acheter un télescope semi-pro, récolte l’adhésion des citoyens dans le cadre du Budget participatif « Montagne 2019 » de la Région Occitanie.

La coupole est à présent dressée sur le site. La fabrication du télescope a pris un peu de retard avec la crise sanitaire. « On doit nous le livrer en fin d’année ». Tout sera fin prêt pour accueillir dans de bonnes conditions les amateurs de la lune, de Mars et Jupiter, des nébuleuses et autres amas d’étoiles que l’on peut admirer dans le ciel exceptionnel des Cévennes.

En 2018, le Parc national a obtenu la dénomination ‘’Réserve internationale de ciel étoilé’’. On y repère à l’œil nu constellations et voie lactée tant il est peu pollué. La zone est plutôt rurale. La luminosité des villes alentours réduite par l’extinction des lumières à certaines heures, l’utilisation de LED… Face à ce paradis céleste, on vient s’informer, trouver des réponses à des questions diverses. « Et surtout, on s’ouvre l’esprit ».

Page Facebook

Lauréat du budget participatif Montagne 2019 en décembre 2019 pour un montant de 41 500 €.