La Région est à vous

Co-construire ça s’invente

"La Région est à vous" est une opération inédite, novatrice. Elle répond au défi de changer les pratiques pour gouverner différemment. Le citoyen et le service rendu au public sont placés au centre. C’est la co-construction d’un présent et d’un avenir concertés, discutés, propulsés ensemble.

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité sur cette démarche participative !

‘’La Région est à vous’’ est la suite logique d’engagements de participation citoyenne mis en œuvre depuis trois ans par la Région Occitanie. Dans ce cheminement collectif, l’humain, la solidarité, l’écoute, la décision prise ensemble, l’action menée de concert, ne sont pas que de simples concepts. Ce sont des réalités. Ce afin de concourir à l’amélioration de votre quotidien d’aujourd’hui et de demain.

Cette façon de gouverner est aussi nouvelle pour la Région, pour nous. Ici nous vous y associons et notre action est complémentaire. Jusqu'à présent, les élus régionaux décidait d’un axe de travail sur lequel s’activaient les divers services. Le dossier était ensuite débattu, voté, communiqué au grand public. Dans cette approche, c’est l’inverse. Tout part de vous.

Une centaine d’agents, une soixantaine d’élu·e·s, une trentaine de jeunes en service civique – à juste titre baptisés les ‘’Ambassadeurs de la Citoyenneté’’ – se sont mobilisé·e·s des plages côtières catalanes au plateau de l’Aubrac pour recueillir votre parole. Les Maisons de la Région, réparties sur le territoire de l’Occitanie, se sont aussi fortement investies dans cette consultation.

Ces rencontres sur le terrain nous ont permis de vous connaître et d’écouter vos attentes. Elles nous ont aussi donné l’occasion de nous présenter. Au quotidien, vous êtes surtout en contact avec l’élu·e municipal·e ou départemental·e, la ou le député·e par exemple. Mettre un visage sur ceux qui représentent la Région, c’est donner du sens à ce lien que nous construisons.

Dans un second temps, agents et élu·e·s se sont constitué·e·s en groupe de travail pour porter vos voix à l’exécutif politique, qui prend en considération vos desiderata dans ses décisions. Toutes ces étapes ne restent pas confinées dans les divers étages de l’appareil politique mais sont partagées avec vous, restituées de A à Z.

Cette dynamique se poursuit au-delà des décisions concrètes qui vont émerger puisque votre participation, votre investissement sont à présent les composantes principales de notre action.

 

Au marché, on a conversé

Le marché du samedi est incontournable à Sommières. C’est le rendez-vous des producteurs et artisans locaux comme des habitants des alentours. Il faut dire que le lieu, niché au bord du Vidourle, est agréable. Et d’autant plus aux beaux jours où l’on peut déguster, assis le long des berges ou aux terrasses des cafés, les produits du cru.

Le 4 mai dernier, Carole Delga y était pour écouter ce que vous aviez à lui dire. Elu·e·s et fonctionnaires territoriaux avaient aussi fait le déplacement. Ces échanges constructifs sont importants pour la présidente de la Région Occitanie qui s’est félicitée de la bienveillance, de l’accueil chaleureux et de l’enthousiasme dont vous avez fait preuve.

 

« En allant sur le terrain, on peut concevoir des politiques efficaces qui correspondent aux citoyens d’Occitanie.

Et on donne la parole à ceux qui ne l’ont pas souvent ». Carole Delga

 

Vous lui avez fait part des initiatives que vous souhaitez voir fleurir, de vos craintes et de vos préoccupations quotidiennes, en matière de transports, de logement, de consommation à la fois alimentaire et énergétique. Vous êtes soucieux du devenir de votre territoire, de sa préservation, et vous l’avez exprimé sans équivoque.

L’occasion a été aussi propice pour rappeler qu’elles sont les compétences de la Région, en quoi elle est là pour vous, et comment elle peut peser de tout son poids pour améliorer l’existant. Les lycées, justement, sont de son ressort. Et Carole Delga a profité d’être à Sommières pour parler du nouveau lycée construit sur la commune, livré à la rentrée 2021. La Région le finance à hauteur de 45M€. On vient tout juste de poser sa première pierre.

 

Actualités 2

Participants 6 Inviter