ACTU PROJET [Occitanie ouverte sur le monde] Deux sœurs à l’unisson pour un salon

user.username La Région Occitanie, dans Solidarités santé et égalités et Citoyenneté et démocratie, le 1 avril 2021 0 commentaire

Salon Roulettes (1).png

L’été 2020, Lisa et Manon ont fait étape dans l’Aveyron avec leur Salon à roulettes. Cet espace culturel itinérant de lectures, jeux de société et détente manquait dans les villages où elles se sont arrêtées.   

Lisa et Manon Mengual sont sœurs. Trois ans les séparent. Et la plupart du temps des kilomètres et des continents. L’aînée, Lisa, est une globe-trotteuse. Ecosse, Belgique, Québec, Sénégal, Congo, Mauritanie aujourd’hui… la Biterroise de 26 ans voyage au gré de ses emplois dans la gestion de l’environnement. Sa cadette, Manon, 23 ans, n’est pas plus sédentaire bien qu’elle soit à présent basée à Carcassonne pour la fin de ses études de préparation du concours de professeur des écoles.

« On voulait passer l’été toutes les deux car on se voit trop peu et on s’entend très bien », raconte Manon. Ensemble oui mais avec un projet fédérateur si possible. « On souhaitait monter quelque chose qui sollicite nos compétences et nos particularités ». Conjuguer la thématique de l’environnement chère à Lisa et celle de la langue occitane que pratique Manon.

                                                                                                                                                                                    Salon à roulettes

 

Favoriser l’échange et la convivialité

C’est ainsi qu’a germé l’idée du Salon à roulettes. En terres connues puisque les deux sœurs ont mis le cap sur le nord de l’Aveyron, à Estaing, Entraygues-sur-Truyère, Sébazac-Concourès et Le Nayrac. « C’est un coin où nous avions l’habitude de passer des vacances en famille car un de nos grands-parents y est né », témoigne Lisa.

Dans leurs véhicule et remorque, Lisa et Manon embarquent une multitude d’ouvrages en occitan et sur l’environnement, des jeux de société, des magazines, de quoi installer un coin détente en plein air avec chaises longues, coussins et parasols. La plus grosse partie des fournitures a été achetée grâce à la somme rassemblée par les votes citoyens des Budgets participatifs de la Région Occitanie. « Sur place, les mairies nous ont gracieusement aidées pour la logistique », raconte Manon. 

L’itinéraire, tracé sur quatre villages proches, a été pensé pour éviter une consommation excessive de carburant. « On voulait limiter les gros déplacements et la pollution ». Le Salon à roulettes, lieu d’échange et de convivialité pour petits et grands, a été accueilli avec enthousiasme. Il a investi et diverti des lieux où le coronavirus a tout gelé, des animations estivales aux fêtes de village.

Lauréates du budget participatif Occitanie ouverte sur le monde en mars 2020 pour un montant de 2 560 €.