ACTU PROJET [ Occitanie ouverte sur le monde ] Des chantiers pour dessiner l’interculturalité

user.username La Région Occitanie, dans Solidarités santé et égalités, le 8 octobre 2021 0 commentaire

Traverse (1).jpg

Des projets porteurs et rassembleurs.

L’association ariégeoise Traverse accompagne la quête de sens des adolescents et jeunes adultes par ses actions d’éducation à la citoyenneté et son ouverture au monde.

Au commencement, Traverse était une association qui soutenait des porteurs de projet à travers le monde : une ferme agroécologique en Equateur, un café culturel autour de la lecture au Maroc… Le temps passant, et ses membres voyageurs se casant, les statuts de la structure, basée à Verniolle en Ariège, ont été revus. Toujours avec des missions d’entraide, d’ouverture, cette fois à l’adresse des adolescents et jeunes adultes en quête de sens.

« L’essentiel de notre action est concentré sur l’éducation à la citoyenneté, l’interculturalité », résume Sophie Marquestaut, la présidente, qui soutient qu’il est essentiel de dépasser les appréhensions pour améliorer le vivre ensemble et faire de la diversité culturelle une richesse à partager. « Cela peut se traduire par des chantiers solidaires. Nous en projetons prochainement en France et au Maroc ».

La nécessité d’outils pédagogiques pour mener ses missions

Traverse œuvre aussi en partenariat avec des associations d’éducation ou des établissements scolaires pour diffuser ces thématiques interculturelles et ainsi ouvrir les réflexions et les discussions. C’est le cas avec l’école de son village où les outils d’approche et les interventions sur le temps périscolaire sont adaptés au jeune public et aux enseignants. L’association a aussi l’ambition de former les jeunes qui participeront aux chantiers solidaires.

Pour ces diverses missions, l’acquisition de matériels et ressources pédagogiques était nécessaire et a pu être possible grâce à l’aide financière issue des votes citoyens aux Budgets participatifs de la Région Occitanie. « Nous avons pu acheter entre autres une exposition avec des panneaux qui questionnent ».

L’association retape avec ses jeunes un petit voilier qui lui a été donné. Histoire de se rapprocher, de créer du lien, de disposer d’un lieu pour se rencontrer avant de pouvoir trouver un bateau plus grand et de partir voguer vers d’autres contrées, toujours dans le but d’initier des chantiers et de s’ouvrir sur le monde et sa diversité.

https://www.asso-traverse.org/

Lauréat du budget participatif Occitanie ouverte sur le monde en janvier 2020 pour un montant de 3 000€.