ACTU PROJET [Mer et littoral] Sortir des sentiers battus

user.username La Région Occitanie, dans Mer, le 7 avril 2022 0 commentaire

PixTrip (5)-min.jpg

Les quatre amis à l’origine de Pixtrip.     

Grâce à la boussole « chaud-froid » de l’application Pixtrip, le touriste se lance à la recherche et à la (re)découverte des sites patrimoniaux autour de son lieu de villégiature. L’aventure, partie des Pyrénées-Orientales, va bousculer les frontières au-delà de l’Occitanie.  

Voyager, c’est prendre la route de la découverte, de l’imprévu. Même si le plus souvent, quand on met le cap sur une destination, il faut anticiper, réserver les hébergements notamment. Plans et guides à la main, on visite les sites de façon classique, conseillés par les professionnels et offices de tourisme.

L’application ludique Pixtrip, téléchargeable sur les smartphones, a été pensée pour sortir des sentiers battus et s’immerger autrement en terre (in)connue. Comme dans une chasse au trésor. Le touriste utilisateur indique au préalable combien de kilomètres il est prêt à parcourir durant la journée. Son défi sera de trouver le lieu patrimonial proposé à la visite. L’image de l’endroit à atteindre est pixellisée pour qu’il ne devine pas d’emblée où il va aller.

33e47ba15e0d67f6bdef4ca523ea7d69f3d6fd8a.pngPas d’indications à 50 m du lieu à atteindre

Pixtrip est l’œuvre de quatre amis trentenaires catalans, Sarah, Romain, Mathieu et Arthur. « L’application gratuite est disponible sur les stores en ligne », résume ce dernier. « C’est un bon compromis pour se dépenser à son rythme car on peut savoir le nombre de pas effectués par jour. On perçoit autrement les lieux où l’on se promène et l’on peut bénéficier de remises dans les commerces à proximité des sites ».

L’aventure prédomine. Les paysages défilent au gré des indications « chaud-froid » d’une boussole. A 50 m du site à atteindre, toute indication s’efface. L’utilisateur de Pixtrip doit s’acheminer seul jusqu’au lieu à atteindre, qu’une fois trouvé il prend en photo pour le soumettre à l’application. Avec le risque que ce ne soit pas le bon. L’usager est alors invité à renouveler l’essai.

Test concluant à Saint-Cyprien

Le projet, accompagné par In Cub Perpignan et Ad’Occ, a recueilli les votes citoyens et l’aide des budgets participatifs de la Région Occitanie, où l’application se développe en premier lieu. Un test, très concluant, a été effectué à Saint-Cyprien. Si bien que la communauté de communes Sud-Roussillon s’est engagée dans l’aventure.

Pixtrip propose deux types de ‘’trips’’. « Il y a d’abord ceux labellisés que l’on vend aux collectivités et autres structures avec des remises dans les commerces », précise Arthur. « Puis, les trips que les particuliers adhérents créent et qu’ils partagent avec la communauté de connectés ». Pixtrip entend déployer ses trajets ludiques au-delà de l’Occitanie. Des versions espagnole, catalane et anglaise sont en cours d’élaboration. Les Îles Baléares sont très intéressées.

Plus d’information sur Pixtrip cliquez ici

Lauréat du budget participatif Mer et littoral en octobre 2020 pour un montant de 50 000 €.